PorcheriemoutonForgeJuillé © ecomuseedumontmorillonnais
Accueil |Les archives insolites |Mise en valeur des archives

Archive 4- Théodolite Kern Aarau GK1

Chaque semaine l'écomusée vous propose de découvrir une archive de l'Ecomusée.

 

Aujourd'hui pas de livre ni de catalogue, mais un objet insolite. Un donateur a fourni à l'écomusée un théodolite Kern Aarau GK1.

Les archives de l'Ecomusée sont variées...pas de livre ni de catalogue, mais un objet insolite. Un donateur a fourni à l'écomusée un théodolite Kern Aarau. La société suisse, Kern&Cie. SA Aarau fonctionna de 1819 à 1991 soit 170 ans de fabrication d'optique et de mécanique de précision.

Mais qu'est-ce donc qu'un théodolite ? C'est un outil de topographie que nous avons ici.agrandir image

La topographie est la science qui étudie le sol (topos en grec) pour ensuite en faire une représentation sur un plan par exemple.  Les premières traces de topographie datent de l'ancienne Égypte, elle permettait de connaître avec précision les surfaces cultivables sur les bords du Nil. Créant ainsi les premiers cadastres, dont le principe est réutilisé pour établir le barème des différentes impositions sur les terres possédées dès l'Antiquité. Mais ce n'est que bien plus tard que le théodolite sera utilisé pour ces mesures. En effet, c'est au XX que celui-ci est mis au point améliorant le principe de la lunette et de la planche. Le théodolite a cependant un défaut il ne permet pas la mesure des angles verticaux. Pour palier ce problème on inventera en 1950 le tachéomètre, plus performant il est toujours utilisé par les géomètres actuels. Aujourd'hui les tachéomètres sont munis de pointeur laser évitant ainsi à l'utilisateur d'utiliser la trigonométrie. 

Un théodolite est un outils de mesure d'angle entre deux repères. Permettant ainsi de trianguler un objet avec une règle simple de trigonométrie. On connaît la distance entre le point A et le point B et l'angle ABC on peut donc connaître la distance entre B et C.

agrandir image

Ce modèle GK1 comprend dans sa boîte métallique : un fils à plomb pour positionner l'outil parfaitement vertical. Il y a aussi un petit compartiment qui renferme des accessoires d'entretien. Le GK1 peut avoir une mise en station rapide due à son ergonomie. Le petit œilleton permet une mise à plat du GK1 avec un alignement de bulles. Puis sur le côté deux miroirs reflètent une bulle pour confirmer l'horizontalité de l'outil. Le GK1 est compact et très simple d'utilisation.

On rappellera pour mémoire que l'Ecomusée consacre une partie de son parcours à l'ouverture des grands axes de circulation sur le territoire à partir du XIXe siècle. A n'en pas douter au XXe le théodolite fut alors un outil précieux pour ces grands travaux.

Revenir à la liste