PorcheriemoutonForgeJuillé © ecomuseedumontmorillonnais
Accueil |Expositions et publications |Collecte de la mémoire : l'usine Jean Ranger

Diaporama

  • Ouvrier au travailOuvrier au travail
  • Les bains de chromageLes bains de chromage

Paroles ouvrières de l'usine Jean Ranger

             Parmi les actions organisées dans le cadre le la convention établie avec la Communauté des Communes du Montmorillonnais, avec les soutiens de la Région Poitou-Charentes et du FEADER, l’Ecomusée a réalisé une collecte des témoignages de douze anciens ouvriers paysans et cadres de l’usine Ranger Domoform. Cette opération a été réalisée de novembre 2010 à février 2011, auprès de personnes volontaires que nous remercions chaleureusement. Les témoignages recueillis concernent la période 1956-2006, et constituent une source documentaire inédite et importante sur l’histoire d’une entreprise qui a marqué la vie économique et sociale du Montmorillonnais pendant un demi siècle.

Les enregistrements sonores ont été déposés au Service Régional de l’Inventaire, qui conduit un vaste programme sur les mémoires ouvrières en région Poitou Charentes, auquel l’Ecomusée est associé.

Plusieurs actions de valorisation, associant les témoins de l’histoire et des partenaires du monde économique local sont programmées cette année.

            Une exposition, réalisée par la Région Poitou Charentes à partir des documents et témoignages apportés par l’Ecomusée, est prévue au sein de la programmation régionale « Paroles ouvrières ». Elle bénéficie du concours d’une étudiante de l’Université de Montpellier, Pauline Besseron, qui effectue son stage de fin d’année de master  "Valorisation et Médiation des Patrimoines» à l’Ecomusée du Montmorillonnais. Un module de cette exposition sera mis à la disposition de l’Ecomusée, pour itinérance dans les communes volontaires et valorisation de la mémoire des hommes et des femmes au travail.

Ce premier travail autour de l’histoire et des savoir faire des anciens ouvriers « de chez Ranger » est important pour conserver et transmettre leur mémoire. Il contribue aussi au développement de la visibilité de l’Ecomusée auprès de publics nouveaux et à son rôle de témoin et de passeur de mémoire de la vie quotidienne des habitants du Montmorillonnais.